Le métier de diététicien

L’augmentation exponentielle des maladies liées à une mauvaise alimentation a renforcé le besoin de spécialistes tels que le diététicien et le nutritionniste. Cet article vous fait découvrir le métier de diététicien, son rôle et ses compétences.

Que fait un diététicien ?

Le diététicien offre des services variés selon le secteur et les profils des clients qu’il a en charge.

Dans un établissement de soins, le rôle du diététicien est de prendre en main toute la chaîne alimentaire de ses patients. Il les aide à acheter les bons aliments, à évaluer les repas et à élaborer des menus. Dans un hôpital, il collabore avec le médecin et le cuisinier pour mettre en place des menus adaptés et destinés à différentes catégories de patients. Il peut donc créer des régimes normaux, sans sel, ou hypocaloriques selon le besoin. Dans les cantines scolaires, les restaurants d’entreprises et autres centres de restauration collective, le diététicien assure que les repas sont équilibrés et sains selon la législation en matière d’alimentation. S’il exerce dans son cabinet en libéral, le diététicien assure la prise en charge des personnes en surpoids, obèses, maigres, diabétiques…

Quelles formations pour devenir diététicien ?

Pour être un diététicien professionnel, vous pouvez suivre une formation BTS diététique ou un DUT génie biologique, spécialisation diététique. Vous pouvez aussi suivre une formation licence pro métiers de la Santé : nutrition, alimentation.

Combien gagne un diététicien ?

Le salaire d’un diététicien dépend du lieu où il exerce. Dans un organisme public, le diététicien débutant aura un salaire de 1600 euros brut par mois avec les primes et indemnités incluses. Dans un cabinet privé, il peut facturer entre 25 et 35 euros pour une consultation en province et entre 40 et 60 euros dans une grande ville comme Paris.

Le métier de diététicien offre plusieurs évolutions possibles. Ce spécialiste peut devenir responsable qualité dans un service de restauration collective, chef d’un service de diététique dans le milieu hospitalier… Il peut aussi être candidat au concours du professorat d’économie sociale et familiale (ESF).